LES MOTARDS DE LA LOIRE
Bienvenue sur le FORUM des Motards de la Loire !!
Inscrivez-vous, vous recevrez un mail de confirmation.
Cliquez sur le lien qui se trouve à l'intérieur pour
rejoindre activer votre inscription..

Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Aller en bas

Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Ratus-Alpha le Mer 16 Mai - 13:50

Allez, comme chaque année, je me fais un « petit » road trip avec mon fidèle Wall-E. Cette année, puisque j’ai finalement eu mon diplôme, c’est la fin des longues vacances d’été et le début de la paie ! Bref, pas vraiment moyen de planifier un gros trip comme l’an dernier et il a donc fallu faire un choix sur la destination. Ca fait déjà pas mal de temps que je veux aller voir les Pyrénées. C’est une région où je suis assez peu allé contrairement aux Alpes. Après une petite étude des choses à voir, j’ai trouvé le but de ce périple, le désert de Bardenas ! Un coin assez chouette qui, d’après les photos semblent tout droit sorti des désert US.
Voilà, le point de demi-tour est choisi, il faut maintenant tracer la route jusqu’à là-bas. Internet regorge de sites pour trouver de belles routes. Et puis qu’on se le dise, ce n’est pas ce qui manque dans les régions montagneuses !
C’est donc le vendredi soir, après avoir vu que la météo de la semaine n’était pas vraiment top (petite hésitation du coup, parce que la tente sous la pluie ca devient vite compliqué). Je me motive tout de même à tracer mon itinéraire, le charger sur le GPS en me disant que la nuit porte conseil et qu’on verra bien demain. Le lendemain, préparation des bagages calmement, il me manque toujours mon duvet, commandé en début de semaine (nettement plus compliqué de voyager sans ca, vous en conviendrez). Par chance, au moment où je descends de chez moi, je croise le facteur avec un colis pour moi. C’est décidé, je pars !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chargement de la moto et départ aux environs de 14h, direction les Cévennes. Premier jour assez cool puisque j’ai pris de la pluie seulement pendant 10min, des routes assez petites et bien tortueuses, et surtout un premier lieu de camp nickel au bord de l’eau, sur un terrain plat bien souple. C’est bon, le voyage est parti !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au passage, bon anniv à ma belle moto
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lendemain, départ assez tot (l’avantage de la tente c’est que le soleil te réveille aux aurores donc motivation pour rouler !). Direction sud, encore et toujours avec comme objectif d’arriver en Espagne. Traversée de Cévennes puis du Languedoc. Sur les petites routes, en mode balade (c’est pas dire pas de déhanché ni de gros freinage) je me surprend quand même à faire frotter la chaussure dans une courbe, et ce, malgré les commandes reculées. Alors oui, je n’avais pas les pieds très bien placés mais je me suis dit qu’il fallait sérieusement que je revois ma facon de définir le rythme balade… Un peu plus loin, je croise un joli pont en pierre qui m’impose un stop. J’ai bien failli m’arrêter sous celui-ci pour la nuit (j’aime les ponts…)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais vu qu’il n’était même pas 15h et que j’ai des bornes à faire, je me suis juste baigné un coup avant de reprendre la route vers Carcassonne puis Perpignan pour finalement prendre la route de la Corniche qui va de Collioure à Cadaquès. Le soleil se couche et je me mets donc en quête d’un lieu pour mon bivouac. Je trouve un bout de terre à peu près plat et sans caillou, mais pas d’eau. Ce soir pas de bain dans l’eau du torrent :/ Mais bon, la vue est plutôt chouette donc je suis bien content.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

3e jour, c’est parti pour la montagne ! Enfin pas trop vite quand même. J’ai eu le temps de replier la tente avant que le gros nuage noir ne me mouille mais certaines routes sont encore mouillées. J’ai eu une belle glisse de l’avant qui m’a fait dire que ce n’était pas très sérieux de continuer avec ces pneus qui n’ont vraiment pas aimés les 2 jours précédents, avec de la chaleur et des virages à gogo. A la pause déjeuner, sur la place de l’église de la petite ville de Alp (en Espagne), un gars passe devant moi et me dit en Français « Ah, un Breton !» (plaque 29). Et de là commence une discussion de 30 ou 45min. Il me raconte sa vie mais le plus intéressant c’est qu’il me conseille d’aller en Andorre pour changer mes pneus. Me voilà donc parti pour un changement express. Arrivé dans la ville, je trouve un garage au top. Un jeune qui me propose un choix de pneu assez fou, et je décide d’essayer les Pilot Power 3. 1h30 plus tard et allégé de 245€, me voilà reparti sur les routes, humides (nickel pour le rodage). Je ne tarde pas à trouver un endroit pour planter la tente, au bord du lac de La Guingueta d’Aneu. Il y a même une table avec un toit au-dessus. Le top pour le diner car il pleut légèrement. La nuit en plus d’être l’une des plus froide du trip aura aussi été le théâtre d’un orage assez colossal. Au milieu de la nuit, je me fais réveiller par des éclairs, des flashs non stop pendant 5 sec consécutives, suivis d’un bruit pas franchement rassurant. Finalement, j’arrive à dormir et le lendemain la route est presque sèche, mais la tente est toujours trempée…
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4e jour, direction la France, au programme, le col d’Aspin et le Tourmalet ! Sauf que le temps n’est pas vraiment à mon avantage. Après avoir passé la frontière, le temps se gâte. Je me retrouve obligé de m’arrêter dans un resto à midi pour me réchauffer et j’en profite pour recharger toute mon électronique. Comme le temps ne s’améliore pas, je décide de ne pas passer par le Tourmalet, ce sera partie remise pour le chemin du retour. Me voilà donc sur les routes un peu moins montagneuses du coté de Lourde. Je croise un troupeau de chèvres sur la route qui me bloque pendant facilement 5min, mais c’est assez drôle de rouler parmi les bêtes.
Finalement, je traverse de nouveau la montagne par la petite route qui passe par Larrau. Le brouillard est tel que je ne vois pas à plus de 20m (sans exagérer). Le passage d’un camping-car en face me fait dire que si l’un ou l’autre n’était pas sur sa voie, je ne serai probablement pas là pour raconter mon voyage. On s’est vu pendant une fraction de seconde avant de replonger dans l’inconnu de la route. Merci le GPS qui me permettait de savoir à quoi m’attendre même si le bloc de neige esquivé de justesse n’était pas indiqué ^^
La redescente côté espagnol se fait sous le soleil et je dois maintenant trouver un lieu pour mon camp du jour. Une fois encore, je trouve un pont (je vous ai dit que j’aime les ponts ?). Tente plantée, elle va avoir tout le temps de sécher pendant la nuit et l’intérieur est resté sec. Je profite de l’eau (un peu froide) et me dis que demain, ce sera le bout du voyage.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

5e jour, ça y est, le désert de Bardenas n’attend que moi. J’arrive du coté de Tudela, et comme le hasard fait bien les choses, je passe tout d’abord devant le centre d’information. Ils me donnent une carte et m’explique ce qu’il est possible de faire. Une partie du tour est fermée pour les essais militaires mais rien de dramatique, les plus beaux coins sont accessibles tout le temps. Me voilà parti sur une piste, les yeux cherchant les plus belles choses du coin. Au premier arrêt, un groupe de motard est en galère, crevaison après 1km de piste. J’ai un peu peur avec mes pneus sportifs tout neuf… Finalement aucun souci de ce côté-là, seulement de beaux paysages ! J’en ai même profité pour sortir de la piste et aller me faire mon déjeuner au milieu du désert, le top mais un peu débile parce que ça chauffe. Et d’ailleurs, si on ne voit encore pas mal de vert en cette saison, il parait qu’après l’été c’est tout cramé et encore plus dépaysant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après ce stop retour en France par la route juste à l’Est de Larrau. Encore une fois, brouillard opaque. Dommage, la route semblait extra. En redescendant je prends la pluie et comme je mets du temps à mettre la combi de pluie, me voilà trempé (bravo !). Du coup, stop sous un abris pour chercher un endroit où dormir. Mon choix se porte sur une chambre d’hôte à qqs km. Première nuit dans le dur et première douche chaude. La nuit fut vraiment réparatrice et porta conseil pour la suite du voyage.

6e jour, je dois me décider entre prendre le risque du mauvais temps et rester du côté français (Tourmalet, Gavarnie…) ou bien passer du côté espagnol en espérant trouver de belles routes. Pas de prise de risque climatique, donc passage en Espagne où je prends la N260 pendant pas mal de bornes puis la N230. C’est cool, de grandes courbes, un bitume nickel mais ceux sont de trop grandes routes pour moi, pour avoir des sensations il faut rouler vraiment bien au-dessus de la limite de vitesse. Du coup, je décide te tenter une petite route entre Tremp et Coll de Nargo par la L-511 et je continue sur la L-401. Ces routes, c’est le pied ! Ni trop larges, ni trop étroites, avec des virages pas trop piégeux, un bitume assez propre, et le paysages… un rêve !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais voilà, toute les aventures ont leur lot d’imprévus. Et si j’espérai que la rencontre de 3 français sur cette petite route serait la surprise du jour, le destin en a décidé autrement. Alors que je cherchais un coin pour dormir, impossible de redémarrer la moto, batterie à plat. Grosse galère pour la sortir de la terre et la remettre sur la route en prime. Avec un peu d’aide, une bonne poussette, ça repart. J’espère que le problème vient seulement de mes multiples démarrages mais après qqs dizaines de km me voilà à Berga, avec la moto qui ne tient plus le ralenti. Recherche d’un garage à 19h, ca s’annonce mal. Mais j’en trouve un, qui ferme à 20h. Manque de bol, le temps de pousser pour y arriver et l’ultime côte m’aura fait manquer la fermeture. Je dois donc planter la tente sur un parking en terre, entre deux remorques (le seul carré de verdure des environs). Une nuit bien nulle qui s’annonce puisque je suis au bord d’une route assez passante, sans eau, sans compter que le sol est tellement dur que les sardine ne rentrent pas bien dans le sol. Bref, une nuit de galère.

7e jour, je suis devant le garage à 9h00, espérant qu’on arrive à réparer pour que je puisse finir mon trip sans autre problème. Le mécano n’arrive qu’à 9h30 donc je peux tranquillement démonter la batterie et la mettre en charge. Après vérification, ils n’ont pas ma batterie en stock et le problème vient de l’alternateur. Super !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La batterie charge toute la matinée et après qqs appels et messages, je décide de ne pas passer par l’assurance qui se contenteront de déposer la moto au premier garage, et de me rapatrier chez moi. A la place, j’utilise les connaissances du forum, en la personne de Perpi et de Guizmo. Le premier pour faire un stop rechargement de batterie (après 150km) et le second pour remplacer la pièce en défaut. Vers 17h je suis à Perpignan, obligé de débrancher le feu pour économiser l’énergie. Après 2h30 de charge et de discussion avec ce membre actif du fofo, je repars pour Montpellier… par autoroute (la loose). Me voilà à 21h30 sans lumière qui débarque chez Guizmo qui m’attendait avec les outils prêts pour une sauvetage express. Pièce remplacée en 30min et après une petite soirée à discuter, dodo sur le canapé pour repartir le lendemain. Ça fait du bien de savoir que le voyage va pouvoir reprendre et que la moto est de nouveau pleinement opérationnelle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

8e jour, départ vers 9h avec le GPS en mode route sinueuses jusqu’à la maison. En remontant vers le nord, je vois que le Cirque de Navacelles n’est pas bien loin, c’est tellement beau que je décide d’y retourner par les gorges de la Vis sur la D25. Une bonne route à moto ! Après un petit stop photo où je croise des motards avec qui je raconte tout ce que vous avez lu en plus court, je repars vers les monts d’Ardèche. J’ai hésité à rester dormir une nuit de plus sous la tente mais vu la météo très humide de la nuit et du dimanche, je vais pousser jusqu’à la maison. Je repasse par les petites routes du côté d’Aubenas et remonte vitesse grand V sur la D120 à l’Ouest de Valence (le bonheur cette route). Et puis ça y est, c’est le bout du voyage, je GPS me ramène jusqu’à ma porte par d’autres jolies petites routes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Finalement en 8 jours j’aurai fait plus de 3200 km et passé pas loin de 50h en selle. Le voyage en valait vraiment la peine, que ce soit pour les routes, les paysages ou les rencontres. Maintenant c’est reparti pour le boulot, et il va falloir songer au prochain voyage ! Le montage vidéo devrait venir prochainement mais bon, j’ai un peu moins de temps libre que lors de mes études étonnamment.

V à tous, et bonne route !
avatar
Ratus-Alpha

Messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 25
Localisation : Saint Bonnet le Chateau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Wlec le Mer 16 Mai - 20:03

Bravo a toi ça c est de la ballade les petite galère ca met du pigment et qu elle descriptif génial
avatar
Wlec

Messages : 579
Date d'inscription : 22/06/2013
Localisation : st etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par BlackGuru le Mer 16 Mai - 21:07

Excursion exceptionnelle, tu vas bien t'entendre avec les routards poussiéreux et arsouilleurs de ce MC
avatar
BlackGuru
Admin

Messages : 6637
Date d'inscription : 22/06/2013
Age : 50
Localisation : Rochetaillée 42100 Saint-Etienne

http://www.motards-de-la-loire.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Ratus-Alpha le Mer 16 Mai - 21:14

Merci à vous deux :)
C'est bien de laisser place à l'imprévu mais c'est vrai que je me serai bien passé de cette panne d'alternateur. Vendredi départ pour le Vecors pour y passer la nuit puis samedi route Napoléon. Y a pas à dire, j'adore cette région !
avatar
Ratus-Alpha

Messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 25
Localisation : Saint Bonnet le Chateau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Mic42 le Jeu 17 Mai - 13:59

Chouette ballade. Et bravo pour le compte rendu.
avatar
Mic42

Messages : 2888
Date d'inscription : 26/06/2013
Age : 46
Localisation : feurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Engie le Jeu 17 Mai - 23:44

aplodi

Merci pour ce beau récit qui fait baver devant l'écran.
avatar
Engie

Messages : 4711
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 46
Localisation : Montbrison - En bas de la belle petite route qui mène en Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Noursone le Lun 21 Mai - 14:50

super Laughing
avatar
Noursone

Messages : 505
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 62
Localisation : perreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Ratus-Alpha le Lun 21 Mai - 22:03

Merci à tous ! :)
avatar
Ratus-Alpha

Messages : 14
Date d'inscription : 20/04/2018
Age : 25
Localisation : Saint Bonnet le Chateau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand Ratus fait le tour du monde... Ou presque (Vol. IV)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum